Les acteurs du Syndicat national des promoteurs immobiliers du Burkina (SYNAPIB) ont animé, le jeudi 7 novembre 2013, à Ouagadougou, une conférence de presse pour informer l’opinion publique sur la présence du tout nouveau syndicat des acteurs qui œuvrent dans le secteur de l’immobilier au Burkina. C’était en présence de Wend-panga Julien Ouédraogo, président dudit syndicat.

Les acteurs du Syndicat national des promoteurs immobiliers du Burkina (SYNAPIB) ont animé, le jeudi 7 novembre dernier, à Ouagadougou, une conférence de presse qui faisait suite à la mise en place la l’assemblée constitutive dudit syndicat, le 18 juillet 2013.

L’objectif de cette conférence de presse s’inscrit dans la dynamique du SYNAPIB d’informer l’opinion publique burkinabè et tous les promoteurs de l’immobilier de l’existence du tout nouveau syndicat qui est le Syndicat national des promoteurs immobiliers du Burkina. Le syndicat regroupe en son sein tous les promoteurs immobiliers ayant un agrément de promoteur immobilier, toute société ou agence immobilière légalement constituée au Burkina et des « démarcheurs ».

Selon Wend-panga Julien Ouédraogo, président du SYNAPIB, le syndicat est ouvert à tous ceux ou celles qui œuvrent dans le domaine. En rappel, le gouvernement burkinabè a pris une loi relative à la libéralisation du secteur de l’immobilier dans le but d’accompagner par la promotion immobilière par l’entremise du programme de création de 10 000 logements et celui de l’attribution de terrains dans les différentes cités relais.

C’est ce qui a prévalu à la création du SYNAPIB pour accompagner le gouvernement dans sa politique immobilière. « Nous, membres fondateurs du SYNAPIB, nous nous sommes retrouvés autour du syndicat pour assurer la défense et la protection collective et individuelle de nos intérêts, aussi bien au plan national qu’international », a déclaré Emmanuel Akotionga, secrétaire général du SYNAPIB.

10 promoteurs immobiliers sur les 32 qui ont un agrément font déjà partie du SYNAPIB, ainsi qu’un nombre considérable de démarcheurs. Le SYNAPIB a l’ambition d’étendre ses activités dans les 13 régions du Burkina des représentations.

A en croire Wend-panga Julien Ouédraogo, président du SYNAPIB, depuis 2009, concernant le programme de construction de 10 000 logements, seuls 400 ont été déjà réalisés. Il va plus loin dans ses propos en invitant tous ses collègues qui œuvrent dans le domaine de l’immobilier à rejoindre le syndicat car, estime t-il, ensemble, la lutte pour la défense des intérêts communs est possible. Le 16 novembre prochain, il est également prévu une assemblée générale au CBC avec l’ensemble de tous les acteurs de domaine de l’immobilier .

Par Youssouf COMPAORE (stagiare)

source :news.aouaga.com

 

Partager cette annonce sur